Rue du moulin des prés...

30 octobre 2019

L'automne en swap

Le temps d'un café dominical, se poser sur la terrasse, observer et resentir.

Se rendre compte que l'été laisse progressivement la place à l'automne. Le vent qui se glisse dans les arbres fait danser les branches et bruisser les feuilles asséchées par le manque d'eau de cet été. La chaleur du soleil de midi est largement supportable et même sa lumière se fait plus douce et moins écrasante. Il y a encore des tomates dans le jardin mais à côté, les feuilles des cassis et des groseilles flamboient. On guette les premières journées de pluie qui détremperont la terre, feront remonter des parfums d'humus et nous chasseront du jardin. Nous poserons des plaids sur les bras du canapé, allumerons des bougies pour palier le manque de luminosité et nous nous réfugierons dans l'atelier. 

J'ai une tendresse particulière pour cette saison et ses couleurs me font vibrer ; alors quand il y a deux ans, Marie de Septembre a organisé un swap entre crafteuses autour du thème de l'automne, je me suis inscrite avec enthousiasme.  Écrire un article sur une réalisation qui a deux ans - même pour les adeptes du SLOW - peut paraître un peu dépassé, et cela l'est sûrement! Mais le nouveau swap de l'Avent lancé par Mme de Septembre m'a donné envie de me replonger dans mes souvenirs et d'écrire ce message laissé de coté.

Chale D'automne 07

Découvrir une personne à travers son empreinte  sur les réseaux sociaux, plonger dans son univers grâce à ses créations et ce qui la fait vibrer, tenter de découvrir ce qui pourrait lui plaire, chercher à lui faire plaisir en s'activant dans l'atelier, imaginer, interpréter, se lancer et se "mettre en danger" en prenant le risque que les deux mondes ne se rencontrent pas. Puis s'émouvoir devant le travail de l'Autre, ma swapeuse, qui m'a si bien cernée et me donne à découvrir des techniques que je ne pratique pas. A l'epoque, Marie m'avait impressionnée avec un coeur en hardanger  - un travail précis et raffiné. Son joli pochon japonais en liberty renferme toujours un petit en-cours au tricot ou au crochet. Quand à sa carte, on le devine peut-être mal sur ma photo un peu sombre, mais elle est brodée au point de croix : j'adore!

 Chale D'automne 04

Lors de ce swap d'Automne, je devais gâter Catherine du blog Ammikado. Ses talents de couturière et ses créations gaies et colorées m'ont fait pencher pour un ouvrage au tricot. J'ai choisi les couleurs parmi celles évoquées dans son portrait chinois transmis par Marie - des teintes chaudes et automnales, des bruns, des rouges et même des jaunes orangés... 

Chale D'automne 02Chale D'automne 01Chale D'automne 06Chale D'automne 03

Après les chaleurs estivales, l'automne est  pour moi le temps des premiers frissons et avant même de ressortir les pulls, je couvre mon cou et plonge avec délice dans le panier à châles. Je n'ai donc pas hésité longtemps sur ce que j'allais mettre sur mes aiguilles. A cette époque, Rachel says Yepa venait de sortir le tuto de son châle Don't stop me now - une recette pour créer un châle personnalisé. Quoi de mieux pour un swap quand on rêve que deux univers se rencontrent?

Chale D'automne 05

Voila après deux années, l'histoire de mon swap d'automne...

Depuis quelques jours, je suis en pleine reflexion pour le #swapdel'Avent 2019. Je sais  à qui mon cadeau est destiné et me voici partie en quête d'une idée qui pourra allumer des étoiles dans les yeux de ma swappée... Si cela vous interesse, c'est sur IG que ca se passe (et oui, en deux ans, les choses ont changé!)

 


26 septembre 2019

Le DIY a-t-il une saison?

Je tenais avant tout à vous remercier  chaleureusement pour l'accueil que vous avez réservé à mon billet  précédent (oups, un mois déjà ?!?) et pour vos témoignages qui me laissent à penser que je ne suis pas seule dans cet état d'esprit à chercher à donner du sens à nos inter-actions sur cette terre. 

Ceci étant dit, je reviens sur le titre quelque peu énigmatique de mon post...

Les tricots en grosse laine en hiver, les petites robes en double-gaze en été... Je serais tentée de répondre que - oui, bien sûr, dans ce sens, le DIY suit les saisons. Je tricote plus de tons chauds en automne et j'abuse du combo rose & vert dans mes scraps de printemps. Mais je m'interrroge plus ici sur la saisonnalité des activités que sur l'influence des saisons sur nos créations. Par exemple, j'ai noté que j'avais une frénésie de crochet en été, mais que je délaissais un peu le scrap. Par contre, quand revient l'automne, et que les feuilles changent de teintes, je ressors mes papiers jusqu'au changement d'année.

La couture et le tricot sont quant à eux des activités qui me suivent tout au long de l'année - indépendamment de la météo. Ces changements ne sont ni calculés, ni volontaires - plutôt spontanés et impulsifs. Je me demandais donc si j'étais seule dans ce cas (quand même pas j'espère?) où si nous étions une légion qui s'ignorait?

Ces pensées accompagnaient mon choix de papiers pour une petite carte que je destinais à une copinaute qui célèbre son anniversaire en été - évidement, avec les congés et la pause de mon blog, j'ai laissé passé (largement) la date mais je tenais malgré tout à lui envoyer une pensée. Voici donc une petite carte  - inspirée d'une réalisation  de Simply Eva - aux couleurs de l'automne qui s'immisse.

Carte automne 03

Carte automne 01

 

Carte automne 02

Posté par Moulin des pres à 06:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 août 2019

Un air de déjà vu

J'ai littéralement déserté cet espace en 2019. Une année éprouvante, consommatrice en énergie et en temps, qui m'a poussée au repli mais m'a donné également l'envie de revenir à l'essentiel et de me recentrer.

Après 10 ans à publier mes réalisations et mes coups de coeur, j'ai pris conscience que j'ai envie d'autre chose ici. En 10 ans, les réseaux sociaux ont bien évolué - dans leurs supports, leurs contenus et aussi dans les relations qui se tissent à travers eux. L'offre des possibles est devenue pléthorique et vouloir suivre le rythme effréné des nouveautés ne me convient pas.  J'ai envie de prendre mon temps, de réfléchir à l'utilité et au bien-fondé de mes projets. J'ai pris conscience qu'à la vitesse de ma "production", il me faudrait plus de 3 ans pour venir à bout de mon stock de laine, de tissus et de papier. J'ai réalisé également qu'une vie ne me suffirait pas à user tous les châles que j'ai tricoté. 

 

Rentrée 2019

 

Alors quoi? Arrêter? Non, mes petites réalisations me procurent trop de plaisir et le temps passé en rythme lent, coupée des prérogatives quotidiennes m'est devenu nécessaire. Je poursuivrai donc mon chemin mais autrement - en réfléchissant d'avantage à ce que je consomme et à ce que je produis et naturellement ce blog en sera le reflet. S'ils sont confectionnés avec soin, les vêtements faits main ont une longévité supérieure  à ceux achetés dans le commerce - parce qu'on choisit ses matières, qu'on fignole les finitions mais également parce qu'ils sont le réceptacle d'une charge émotionnelle qui les rend attachants.

Ce sont ces histoires que je veux raconter ici, au-dela du fait de vous montrer les objets finis.

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 mars 2019

Rubellite, my precious!

J'étais partie pour vous parler printemps et petits oiseaux qui chantent dans les arbres mais la météo s'est ravisée alors je reviens avec un chaud bonnet hivernal. C'est de saison, après tout!

Simone Bechtold Hat Jewels Making Stories 06

Rubellite est un bonnet en jacquard designé par Simone Bechtold et paru en novembre dernier dans le volume Jewels de Making Stories.  J'ai eu la chance de participer au test de ce modèle avant sa publication et j'avoue que je me suis régalée! 

Simone Bechtold Hat Jewels Making Stories 01La composition de ce modèle est intéresssante et fait appel à plusieurs techniques - comme quoi, même en tricotant un bonnet, on peut apprendre quelques chose!

Simone Bechtold Hat Jewels Making Stories 02

 

Que dire du motif en jacquard? Personnellement, je le trouve magnifique et c'est lui qui m'a fait craquer pour ce modèle. J'aime la façon dont les couleurs contrastantes se répondent dans  la composition des hexagones.

Simone Bechtold Hat Jewels Making Stories 03Je l'ai tricoté en Ulysse de Rerum Natura, le fil recommandé par la créatrice.  J'avais envie de tester la marque depuis de nombreuses années sans en avoir encore eu l'occassion.  Cette laine dessine de jolies mailles, existe dans une magnifique gamme de coloris  et tient bien chaud.

Simone Bechtold Hat Jewels Making Stories 04Je  l'ai agrémenté d'un énorme pompon (amovible) qui m'a permis de finir les deux pelotes dans faire de petits restes dans mon stock et avec lui, mon cher et tendre ne me perd plus dans la foule!!

24 janvier 2019

Tous mes voeux pour cette nouvelle année

C'est la période de l'année où je viens partager ici quelques cartes de voeux scrappées dans mon atelier. J'aime le moment où l'on s'assoit à son bureau pour penser aux autres, rembobiner le film de l'année qui vient de s'écouler mais aussi imaginer celle qui commence et à qui l'on confie nos espoirs.

Pour les cartes de Noël, le combo blanc-rouge-craft reste l'un de mes préférés au fil des ans. S'il demeure classique, j'ai l'impression qu'il se renouvelle à l'infini.

SCRAP Cartes de Voeux 18 11SCRAP Cartes de Voeux 18 10

Mais l'association craft et gold fonctionne aussi très bien, je trouve.

SCRAP Cartes de Voeux 18 08SCRAP Cartes de Voeux 18 09

Que dire du cuivre? Parfait pour des voeux plus contemporains. Il devient léger associé à des plumes ou des branchages.

SCRAP Cartes de Voeux 18 02

SCRAP Cartes de Voeux 18 01SCRAP Cartes de Voeux 18 07

 

SCRAP Cartes de Voeux 18 03

Retour au classicisme avec du blanc du gris et de l'argent...

SCRAP Cartes de Voeux 18 04

J'ai bien aimé également insérer une point de rose dans mes cartes. Plus audacieux que le rouge, je trouve que cette couleur apporte de la fraîcheur et de la bonne humeur.

SCRAP Cartes de Voeux 18 05SCRAP Cartes de Voeux 18 06

 

Je suis loin d'avoir exploré tous les champs des possibles et c'est souvent le manque de temps qui me frêne dans mon élan. Alors je reporte à l'année prochaine mes envies de carterie. Il y a aussi des envies de couture et de tricot qui m'appellent. L'année 2019 sera-t-elle assez longue pour toutes les contenir? 

 

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


10 janvier 2019

2019, l'an neuf

2018 s'en est allée à pas de loup alors je me suis posée et j'ai pris un peu de temps pour souffler et observer autour de moi l'arrivée du Nouvel An. Cela fait du bien parfois, souvent! 

Pour vous souhaiter une année tout en beauté, en délicatesse, en harmonie mais aussi en couleurs et en équilibre, j'ai réuni quelques clichés floraux pris au château de Chenonceau, particulièrement bien décoré  en cette période de les fêtes.

2018 12 30 Chenonceau Blanc

Chenonceau 03

 

Cheanonceau Agrumes

Chenonceau 02-2Chenonceau 24

Chenoneau galerie

Me reste à vous remercier de m'avoir accompagnée tout au long de 2018 et pour votre fidélité alors que l'on pleure un peu partout la mort des blogs. Je suis sûrement moins présente sur les réseaux sociaux (trop chonophages) mais l'envie demeure de continuer à alimenter cet espace - mon petit chez moi ou le temps prend la pause et moi, un peu de liberté. A bientôt donc!

 

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2018

Quelques cartes pour célébrer l'automne

Noël remplit les esprits et les magasins. Insidieusement, l'Avent pousse l'automne vers la porte. J'ai pourtant bien envie de profiter du présent et de vivre chaque saison - surtout l'automne qui est probablement ma préférée. Alors, voici une série de cartes réalisées il y a quelques temps pour célébrer cette flamboyante saison de transition.

SCRAP Carte automne 04

SCRAP Carte automne 01

SCRAP Carte automne 05

SCRAP Carte automne 03

SCRAP Carte automne 06

 

SCRAP Carte automne 02

 

 

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 novembre 2018

Nos ouvrages oubliés #48 : Celes

Aujourd'hui, je reprends ma participation aux Rendez-vous des Tricots Boulets d'Emmanuelle. Après plusieurs mois d'absence sans mot d'excuse, je rêvais d'un retour triomphant et je m'imaginais me pavanant comme un paon, l'étole Celes largement étalée sur les épaules pour en révéler le jeu de dentelle et la subtilité des teintes de la Malabrigo Lace. La réalité est quelque peu différente puisque  je n'arrive pas à mettre le point final à cet ouvrage après plus d'un an!

Mi-juillet, il ne me restait plus qu'une demie-bordure de dentelle à tricoter et j'anticipais un manque de laine pour achever mon ouvrage. Les rangs suivants m'ont donné raison et j'ai profité d'une visite chez Stephen & Penelope à Amsterdam cet été pour acheter un nouvel écheveau de Malabrigo Lace Pearl. Il y a bien une différence de couleur entre mes deux pelotes car celles-ci ne sont évidement pas du même bain  mais en tricotant ensemble un fil de chaque pelote, la différence s'amenuise et ne me choque pas.

Tricot Celes Nov 18

Alors, qu'est ce qui justifie mon blocage?  Pourquoi  ma demie-bordure achevée, je n'arrive pas à me motiver pour tricoter mon dernier angle? Je n'ai pas la réponse. Pourtant, je sais déjà que j'aurai plaisir à porter cette étole toute douce. C'est comme si certains ouvrages étaient emprunt de tant d'espoir et d'attente que, à l'image du Graal,  l'aboutissement était dans la réalisation/la quête  plutôt que dans l'achevement.

 

07 octobre 2018

Ravauder la rentrée (où il est question de canevas et de recyclage)

Il aura fallu quelques jours d'escapade à Porto  pour  se  remettre d'une rentrée trop chargée et trop rapide ; de longues heures de marche dans les ruelles aux murs lépreux, des mollets rendus douloureux par les escaliers escarpés, le spectacle des nuages dans le ciel en arrivant sur les belvédères, le bruit des vagues qui inlassablement reviennent s'écraser sur les rochers pour petit à petit se recentrer sur soi-même et de nouveau avoir envie. Envie de ressortir les aiguilles, envie de faire de nouvelles To-do lists, envie de fouiller dans les stocks, envie enfin de reprendre le chemin de ce petit blog qui mine de rien va fêter ses 10 ans sous quelques jours. Ça méritait bien un nouveau billet, non?

Pour débuter cette nouvelle année scolaire, j'ai souhaité vous présenter une couture un peu kitsch née d'une vieille envie longtemps mûrie et partagée un  jour d'hiver avec mon amie Libellule. Tout est parti d'un article de MCI sur le raccommodage mis en avant par l'une et d'une lecture sur le "zéro déchet" par l'autre. Le même constat d'un stock qui déborde au point d'inhiber toute créativité, la même envie de se retrouver autour d'un défi et de découvrir ce qui est né de l'imagination de l'Autre...  Et parce que nous partageons le goût des canevas anciens, ce premier défi s'est quasiment imposé de lui-même!

COUTURE CANEVAS 02COUTURE CANEVAS 01

COUTURE CANEVAS 06COUTURE CANEVAS 08 

COUTURE CANEVAS 04COUTURE CANEVAS 03

Roselyne fait sa belle depuis cet été chez mon amie Elle est passée par là et vous raconte une belle histoire de vacances romaines et de liberté.

Pour ma part, j'ai voulu faire entrer dans la maison les jolis oiseaux nourris l'hiver dernier et qui ont honoré mon printemps de leurs chants mélodieux. Un petit palmier avait besoin d'un nouveau pot pour s'épanouir... et qui dit nouveau pot, dit nouveau cache-pot. J'ai osé couper dans cette tapisserie pour en  prélever  un morceau et j'ai poussé l'audace à l'associer à des pois.

On arrive à la fin de ce billet et son titre peut rester encore mystérieux pour certains. J'ai emprunté ce mot de ravauder (raccommoder à l'aiguille) à Madame Elle est passée par là. Ce mot me plait pour ce qu'il représente mais aussi pour ses consonances. Que dire de pétasser (raccommoder, réparer)?Le terme "pétasse" est devenu une insulte mais je me souviens d'une époque où c'était un surnom affectueux que l'on se donnait entre copines.

Je rêve aujourd'hui de porter haut  l'étendard des Pétasses, celles qui rafistolent, qui sortent les vieux objets de leur léthargie ou de leur oubli pour leur donner une seconde vie. Il y a autant de beauté dans la vieillesse que dans la jeunesse, c'est notre regard qui ne sait pas la voir.  Peut-être un fil d'or à tirer ensemble à l'avenir ? Il pourrait être question de boutons et de vieilles dentelles ... mais pas d'arsenic, promis!

Posté par Moulin des pres à 06:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 juillet 2018

Nos ouvrages oubliés #47 : Celes

Avec un jour de retard, je réponds présente à l'appel d'Emmanuelle : montrons donc nos projets Boulets avant la pause estivale qui permettra de les terminer... ou de les remiser jusqu'à la rentrée, le 10 septembre!

Jared Celes Juillet 2018

 

L'étole Celes est toujours fidèle à mes cotés. Pas facile de la photographier mais vous pouvez me croire sur parole : 3,5 bordures sont terminées. Il ne me reste plus qu'un demi coté ... et le suspens est à son comble lorsque je vois le peu de laine qu'il me reste. Est ce que je vais devoir racheter un écheveau pour quelques mètres!?!?! Même par forte chaleur, un boulet reste un Boulet!!