Ayant terminé mes projets de layette pour prématurés lors de notre rendez-vous de février, il me fallait élir un nouveau Boulet pour m'accompagner au Rendez-vous fixé par Emmanuelle. J'ai vite réfléchis et arrêté mon choix sur une petite veste qui s'accommoderait bien des matinées fraiches et des soirées encore frileuses du printemps qui approche.

1-2

 

Cette veste, j'en rêve depuis que j'ai découvert Garnstudio (c'est à dire quelques années) et j'ai depuis longtemps également dans mon stock une dizaine de pelotes grises de la taille adéquate. Rien donc qui pourrait laissé présager le basculement vers le coté obscure de la force... ou le fond du sac à ouvrages. Rien, si ce n'est un grand doute qui m'a assailli alors qu'il me fallait assembler les épaules pour tricoter le col : et si je n'avais plus assez de laine? 

Veste grise Garnstudio

Veste grise Garstudio 2

Cela m'a stoppé net dans mon élan et je me retrouve devant vous aujourd'hui avec le dos et les deux devants tricotés  et des questions plein la tête : Je commence par le col et je vois combien de laine il me rester pour faire des manches 3/4, voire longues?  Je me lance dans les manches et si je n'ai pas assez de laine je pars à la recherche d'une qualité équivalente pour le col et le bas des manches? Ca ne risque pas de faire bizarre?  Et sinon, je detricote tout?

Je crois que je suis tombée sur un bon Boulet!!! Un qui va me donner du fil à retordre et matière à reflexion. J'espère que l'histoire se finira bien. En attendant, je vais chercher un peu de reconfort chez mes compagnes  d'informtune Bouleteuses.