22 février 2018

Rendez-vous à l'aiguille en fête (AEF) 2018

L'Aiguille En Fête est un salon qui a une place particulière dans mon coeur depuis cette année où je l'avais découvert pour la première fois dans la Grande Halle de La Villette. Il faisait très froid, je m'en souviens, et le canal  charriait des icebergs glaçons. Cette année c'est la neige  que j'ai du affronter mais mon plaisir est toujours intact et en relisant les articles que j'avais écris en 2012 et en 2014, je me rends compte que j'ai une certaine propension à la répétition - mais faut il changer si le plaisir est toujours le même? 

AEF 2018 09

J'imagine que celles qui sont intéressées par les récits de visite se sont gavées comme moi des "stories" et des reportages sur les réseaux sociaux. Je retiendrais de cette édition que les salons créatifs sont devenus aujourd'hui autant un lieu de rencontre et de partage qu'un endroit où l'on fait ses emplettes. J'ai l'impression que les crafteuses sont de plus en plus nombreuses à culpabiliser de leurs stocks qui débordent  et ont bien souvent envie de "destasher" . On devient alors plus sélective sur ses achats, on raisonne, on pondère.

AEF 2018 01AEF 2018 02

Le salon est donc devenu un RENDEZ-VOUS : rendez-vous entre copines virtuelles qui ont envie de se retrouver pour de vrai autour de leurs réalisations - n'est ce pas émouvant de croiser au détour d'une allée un sac qui crie l'amour pour la couture de sa propriétaire ("je peux pas, j'ai couture") ou un défilé de pulls Zweig

AEF 2018 03

RENDEZ-VOUS également avec des gens qui font leur métier avec passion : chaque année, je vais échanger quelques mots avec la conseillère de chez Vlieseline. Le molleton n'est pas, à priori, la fourniture la plus attractive du salon et pourtant, je reviens toujours avec de bons conseils et l'envie me lancer dans de nouvelles découvertes.  Cette année, j'ai beaucoup aimé discuter avec Pauline Alice du patron de la robe Lliria aux finitions raffinées et avec les représentants de Fonty de leurs jolis mérinos. Mon coup de coeur va à Colore ton monde, une association qui propose des formations aux teintures naturelles en région parisienne.

AEF 2018 08

RENDEZ-VOUS aussi avec de belles matières : celles que l'ont a plaisir à retrouver comme les Liberty de Tissus Anglais, celles que l'on rencontre pour la première fois comme les laines bouillies de  Montreux Fabrics ou encore celles que l'on admire sur la toile mais qui sont tellement plus belles quand on peut les caresser, comme les jolies laines Lang ou les lins de Lin ou l'Autre.  C'est La Maison Tricotée qui emporte mon coup de coeur laineux : l'accueil y était aussi moelleux et généreux que leurs grosses pelotes de mohair et on pouvait y trouver des bundles de fingering et mohair aux couleurs assorties pour réaliser des ouvrages jouant sur les matières et les transparences.

 AEF 2018 04AEF 2018 05

RENDEZ-VOUS enfin avec l'inspiration -  qu'on la trouve sur la décoration des stands (certains débordent d'inventivité), chez les maisons d'édition présentes (quel bonheur tous ces livres à portée de main!! Cette année, j'ai craqué pour la collection Tricot Tendance des Ed. de Saxe) où encore les expositions dans lesquelles je regrette toujours de ne pas pouvoir passer assez de temps.

AEF 2018 07

 

Ce message est peut-être un peu trop long mais j'avais envie de m'attarder encore à l'Aiguille en Fête. L'édition 2019 se déroulera du 7 au 10 mars pour permettre  aux deux grands salons des arts du fil parisien que sont l'AEF et C&SF de ne pas être trop rapprochés dans le temps. J'espère que l'AEF gardera son particularisme et son identité et que l'on pourra s'y donner rendez-vous pour prendre un café, flâner, s'inspirer et rêver...

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


12 février 2018

Nos ouvrages oubliés #43 : Celes

Une fois n'est pas couture, je vous propose deux articles coup sur coup car, ce mois-ci, le Rendez-vous des projets Boulet d'Emmanuelle talonne le rendez-vous des pelotes qui complotent. 

Une panne de fil sur mon en-cours du moment m'a permis de réaliser un grand pas dans l'avancée de mon étole Celes (un modèle de Jared Flood, Brooklyn Tweed). Comme vous pouvez le deviner sur ces photos, j'ai fini mes deux pelotes de Malabrigo Lace en ajoutant un peu plus d'un motifs en hauteur. 

BT Jared Flood Celes Feb 2018 01-4

 

J'ai ensuite réuni les deux parties de l'étole en réalisant un grafting selon la méthode Kitchener Stitch. Je suis toujours curieuse d' apprendre de nouvelles techniques et j'avoue avoir été bluffée par cette technique qui permet une couture casi-invisible.

 

BT Jared Flood Celes Feb 2018 01-5

Il me faut maintenant me procurer un nouvel écheveau de Malabrigo Lace pour faire la bordure. Si vus connaissez des boutiques de laine en ligne qui proposent cette qualité, je suis preneuse car je  n'en ai pas trouvé lors de mon passage à l'AEF.

 

11 février 2018

Mystère... Mystère! #4 (Quand les pelotes complotent...)

Enfin, elles passèrent par des raccourcis.

 Ils rallongèrent leur mystérieuse quête...

PhotoGrid_1517163346425Mystery KAL 4 Feb 2018-3

Alors? Vous avez sûrement trouvé...

Promis, c'est le dernier indice! Epilogue, très, très bientôt ici et ...

Posté par Moulin des pres à 10:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,