29 novembre 2018

Quelques cartes pour célébrer l'automne

Noël remplit les esprits et les magasins. Insidieusement, l'Avent pousse l'automne vers la porte. J'ai pourtant bien envie de profiter du présent et de vivre chaque saison - surtout l'automne qui est probablement ma préférée. Alors, voici une série de cartes réalisées il y a quelques temps pour célébrer cette flamboyante saison de transition.

SCRAP Carte automne 04

SCRAP Carte automne 01

SCRAP Carte automne 05

SCRAP Carte automne 03

SCRAP Carte automne 06

 

SCRAP Carte automne 02

 

 

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


12 novembre 2018

Nos ouvrages oubliés #48 : Celes

Aujourd'hui, je reprends ma participation aux Rendez-vous des Tricots Boulets d'Emmanuelle. Après plusieurs mois d'absence sans mot d'excuse, je rêvais d'un retour triomphant et je m'imaginais me pavanant comme un paon, l'étole Celes largement étalée sur les épaules pour en révéler le jeu de dentelle et la subtilité des teintes de la Malabrigo Lace. La réalité est quelque peu différente puisque  je n'arrive pas à mettre le point final à cet ouvrage après plus d'un an!

Mi-juillet, il ne me restait plus qu'une demie-bordure de dentelle à tricoter et j'anticipais un manque de laine pour achever mon ouvrage. Les rangs suivants m'ont donné raison et j'ai profité d'une visite chez Stephen & Penelope à Amsterdam cet été pour acheter un nouvel écheveau de Malabrigo Lace Pearl. Il y a bien une différence de couleur entre mes deux pelotes car celles-ci ne sont évidement pas du même bain  mais en tricotant ensemble un fil de chaque pelote, la différence s'amenuise et ne me choque pas.

Tricot Celes Nov 18

Alors, qu'est ce qui justifie mon blocage?  Pourquoi  ma demie-bordure achevée, je n'arrive pas à me motiver pour tricoter mon dernier angle? Je n'ai pas la réponse. Pourtant, je sais déjà que j'aurai plaisir à porter cette étole toute douce. C'est comme si certains ouvrages étaient emprunt de tant d'espoir et d'attente que, à l'image du Graal,  l'aboutissement était dans la réalisation/la quête  plutôt que dans l'achevement.