29 août 2019

Un air de déjà vu

J'ai littéralement déserté cet espace en 2019. Une année éprouvante, consommatrice en énergie et en temps, qui m'a poussée au repli mais m'a donné également l'envie de revenir à l'essentiel et de me recentrer.

Après 10 ans à publier mes réalisations et mes coups de coeur, j'ai pris conscience que j'ai envie d'autre chose ici. En 10 ans, les réseaux sociaux ont bien évolué - dans leurs supports, leurs contenus et aussi dans les relations qui se tissent à travers eux. L'offre des possibles est devenue pléthorique et vouloir suivre le rythme effréné des nouveautés ne me convient pas.  J'ai envie de prendre mon temps, de réfléchir à l'utilité et au bien-fondé de mes projets. J'ai pris conscience qu'à la vitesse de ma "production", il me faudrait plus de 3 ans pour venir à bout de mon stock de laine, de tissus et de papier. J'ai réalisé également qu'une vie ne me suffirait pas à user tous les châles que j'ai tricoté. 

 

Rentrée 2019

 

Alors quoi? Arrêter? Non, mes petites réalisations me procurent trop de plaisir et le temps passé en rythme lent, coupée des prérogatives quotidiennes m'est devenu nécessaire. Je poursuivrai donc mon chemin mais autrement - en réfléchissant d'avantage à ce que je consomme et à ce que je produis et naturellement ce blog en sera le reflet. S'ils sont confectionnés avec soin, les vêtements faits main ont une longévité supérieure  à ceux achetés dans le commerce - parce qu'on choisit ses matières, qu'on fignole les finitions mais également parce qu'ils sont le réceptacle d'une charge émotionnelle qui les rend attachants.

Ce sont ces histoires que je veux raconter ici, au-dela du fait de vous montrer les objets finis.

Posté par Moulin des pres à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]