<$CBTagMedias$>
07 octobre 2018

Ravauder la rentrée (où il est question de canevas et de recyclage)

Il aura fallu quelques jours d'escapade à Porto  pour  se  remettre d'une rentrée trop chargée et trop rapide ; de longues heures de marche dans les ruelles aux murs lépreux, des mollets rendus douloureux par les escaliers escarpés, le spectacle des nuages dans le ciel en arrivant sur les belvédères, le bruit des vagues qui inlassablement reviennent s'écraser sur les rochers pour petit à petit se recentrer sur soi-même et de nouveau avoir envie. Envie de ressortir les aiguilles, envie de faire de nouvelles To-do lists, envie de fouiller dans les stocks, envie enfin de reprendre le chemin de ce petit blog qui mine de rien va fêter ses 10 ans sous quelques jours. Ça méritait bien un nouveau billet, non?

Pour débuter cette nouvelle année scolaire, j'ai souhaité vous présenter une couture un peu kitsch née d'une vieille envie longtemps mûrie et partagée un  jour d'hiver avec mon amie Libellule. Tout est parti d'un article de MCI sur le raccommodage mis en avant par l'une et d'une lecture sur le "zéro déchet" par l'autre. Le même constat d'un stock qui déborde au point d'inhiber toute créativité, la même envie de se retrouver autour d'un défi et de découvrir ce qui est né de l'imagination de l'Autre...  Et parce que nous partageons le goût des canevas anciens, ce premier défi s'est quasiment imposé de lui-même!

COUTURE CANEVAS 02COUTURE CANEVAS 01

COUTURE CANEVAS 06COUTURE CANEVAS 08 

COUTURE CANEVAS 04COUTURE CANEVAS 03

Roselyne fait sa belle depuis cet été chez mon amie Elle est passée par là et vous raconte une belle histoire de vacances romaines et de liberté.

Pour ma part, j'ai voulu faire entrer dans la maison les jolis oiseaux nourris l'hiver dernier et qui ont honoré mon printemps de leurs chants mélodieux. Un petit palmier avait besoin d'un nouveau pot pour s'épanouir... et qui dit nouveau pot, dit nouveau cache-pot. J'ai osé couper dans cette tapisserie pour en  prélever  un morceau et j'ai poussé l'audace à l'associer à des pois.

On arrive à la fin de ce billet et son titre peut rester encore mystérieux pour certains. J'ai emprunté ce mot de ravauder (raccommoder à l'aiguille) à Madame Elle est passée par là. Ce mot me plait pour ce qu'il représente mais aussi pour ses consonances. Que dire de pétasser (raccommoder, réparer)?Le terme "pétasse" est devenu une insulte mais je me souviens d'une époque où c'était un surnom affectueux que l'on se donnait entre copines.

Je rêve aujourd'hui de porter haut  l'étendard des Pétasses, celles qui rafistolent, qui sortent les vieux objets de leur léthargie ou de leur oubli pour leur donner une seconde vie. Il y a autant de beauté dans la vieillesse que dans la jeunesse, c'est notre regard qui ne sait pas la voir.  Peut-être un fil d'or à tirer ensemble à l'avenir ? Il pourrait être question de boutons et de vieilles dentelles ... mais pas d'arsenic, promis!

Posté par Moulin des pres à 06:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


22 novembre 2017

Jouer à saute-mouton

Je n'ai pas visité le salon Création & Savoir-Faire cette année : l'inventaire de mon stock de matières premières m'a poussé à la raison. Trop faible pour résister aux tentations,  j'ai suffisamment de tissus, de laine et de papiers pour m'occuper plusieurs mois années. Cette accumulation finit par me donner mauvaise conscience et freiner ma créativité. Je ne vais pas pour autant "cracher dans la soupe", je garde de très joyeux souvenirs de plusieurs éditions passées et notamment de celle de 2015. Nous avions été nombreuses à nous interroger sur le bien-fondé de cette sortie compte-tenu des récents évènements, pour finalement se retrouver une poignée de crafteuses autour d'un dîner chaleureux et complice qui m'avait réconforté sur la nature humaine.

C'est à l'occasion de ce salon que j'avais acheté  deux coupons de tissus Nunoya pour recouvrir des coussins. Les housses sont cousues depuis quelques mois maintenant et la nouvelle édition du C&SF m'a motivée à les prendre en photo et à écrire cet article.

Coussins Nunoya 01

Coussins Nunoya 04

Coussins Nunoya 02Coussins Nunoya 03

Coussins Nunoya 05

Coussins Nunoya 08Coussins Nunoya 07

Coussins Nunoya 06

 

Coussins Nunoya 09

 

Mes copines m'avaient recommandé d'agrémenter mes housses de coussin d'un passepoil doré. Je n'en avais jamais posé, mais j'ai suivi leur conseil et  suis même allée jusqu'à fabriquer moi-même plus de 6 m de passe-poils car je ne trouvais pas dans le commerce la grosseur qui convenait à la taille de mes coussins.

J'aime les objets qui ont une histoire et pour ces coussins une tendresse toute particulière. Alors, oui, je continuerai à fréquenter les salons...mais en me promettant d'être plus raisonnable. 

 

Posté par Moulin des pres à 06:06 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

19 janvier 2017

On a rarement vu un pont rendre son tablier...

Je n'ai jamais beaucoup aimé l'idée d'offrir un mixeur pour la fête des mères ou de me voir offrir un épilateur pour mon anniversaire. Alors, qu'est ce qui m'a pris d'offrir un tablier à une amie qui  m'est chère pour son anniversaire!?!

Tablier BURDA Berries 03Tablier BURDA Berries 01

 

A vrai dire, je ne sais plus quel cheminement a suivi mon esprit mais cette idée est vite devenue une évidence. Mon amie qui est une grande crafteuse s'adonne depuis quelques temps à la cuisine avec délectation et les photos de ses réalisations sur IG me font saliver d'envie.  Je ne concevais pas que cette nouvelle passion ne s'accompagne pas d'un accessoire "Home made" féminin mais qui soit aussi un clin d'oeil à notre goût commun pour le "fait main". C'est donc tout naturellement que lors du dernier salon C&SF, je suis allée chercher sur le stand de Nunoya des coupons de coton & lin qui s'harmonisent avec humour - parce que ce n'est pas parce qu'on est derrière ses fourneaux qu'on ne peut pas être rigolo.

Tablier BURDA Berries 06

 

J'ai bien aimé le jeu des pois en positifs/négatifs ponctués de perruches ainsi que l'association de couleurs que j'ai trouvé féminine mais pas "gnagnasse" et que j'ai choisi d'accentuer par un biais rose.

Tablier BURDA Berries 07Tablier BURDA Berries 05

Pour le modèle, j'ai choisi de suivre un patron pochette Burda. Est il vraiment besoin d'acheter un patron pour coudre un simple tablier?  Probablement pas ... mais c'est aussi agréable de suivre un patron et ses explications sans se poser des questions sur les proportions et dans la pochette il y a également les explications pour tout un tas d'accessoires pour la cuisine - et là, j'en devine Une qui palit à l'idée de se retrouver l'an prochain avec un sac à bouteilles en plastique ou un couvre-théière!! 

Tablier BURDA Berries 04

Et oui, ce n'est pas toujours facile de recevoir des cadeaux "Faits main avec Amour" et on a surement toutes souhaité une fois dans sa vie recevoir une carte cadeau anonyme d'une grande enseigne ...  En attendant de réfléchir au cadeau de l'année prochaine, je vous montre la carte d'anniversaire qui accompagnait le paquet en respectant la thématique et le combo de couleurs.

Tablier BURDA Berries 08

Nous avons pléthores d'annecdotes de Noëls ou d'anniversaires ratés à cause des cadeaux qui tombent à coté de la plaque, non?  Voila aussi ma façon de leur faire un pied de nez. 

 

Posté par Moulin des pres à 06:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,